Viswa

Apprendre à être simplement présent est un travail à part entière qui demande beaucoup de rigueur.

Viswa

Viswa est un jeune indien originaire du Kerala. Je le rencontre en 2010 à Bénarès, alors qu’il avait abandonné son travail d’architecte à Bangalore pour se consacrer à la photographie, mais aussi à la vidéo suite à sa rencontre avec Marc Huraux. Viswa travaillait sur une vision graphique de l’image, une forte densité de spiritualité via des clichés uniquement basés sur les formes géométriques des plages touristiques de son enfance. En plus de ces longs moments l’oeil dans le viseur, il pratiquait quotidiennement la méditation et offrait à son entourage des questionnements sur le constat du déséquilibre engendré par la malconsommation. Ce fut un lien direct avec le monde occidental où J’avais régulièrement entendu les mêmes revendications…
En 2013, Viswa avait à nouveau approfondi ses choix et décidé de consacrer son temps à la quête du soi. Il avait abandonné toute possession matérielle, distribué son ordinateur portable, son appareil photo et sa caméra vidéo pour se couvrir d’un simple tissu. Par ce choix, il a acquis un rôle social à part entière et est défini par la société indienne comme chela, élève. Quelques années auparavant, il avait fait la connaissance de Yannick, un Français installé à Saorge, un petit village de l’arrière-pays niçois qui était devenu son gourou. Il l’a aidé à définir son mode de fonctionnement quotidien en lui soumettant des techniques, des modalités pratiques, lui permettant de ne pas s’égarer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.